Les questions « pas si évidentes » en entretien d’embauche

Entretien malin !

Les questions « pas si évidentes » en entretien d’embauche
Gretha
Écrit par Gretha
Publié le 04 janvier 2018 à 18h54

Entretien malin !

En entretien d’embauche, toutes les questions ne se valent pas et un candidat pourtant bien préparé peut être désarçonné et balbutier face à certaines questions. Voici 5 questions qui ne vous surprendront plus, pour lesquelles nous vous proposons aussi des pistes de réponses.

Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?

Peut-être la plus évidente mais aussi loin d’être la plus aisée. Surtout ne pas laisser le hasard décider de ce qui va sortir de votre bouche au risque de ne pas trouver les bons mots ou pire répondre une bêtise.  Premièrement, cette question renvoie à votre orientation, ensuite à la vision que vous avez de votre carrière.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Elle est souvent combinée avec la précédente question ou la suit immédiatement. Il s’agit d’ambition !

Vous être invités à montrer votre connaissance de la cartographie de l’entreprise que vous envisagez rejoindre et des possibilités qu’elle offre.  Dans cette positions, il ne faut se montrer ni trop gourmand (directeur dans 2 ans) ni peu ambitieux (je ne sais pas).

Décrivez nous une situation professionnelle où vous avez réglé un problème.

Les problèmes sont courants en entreprise et cette question est destinée à mettre en évidence vos points forts à partir d’une situation où vous avez été suffisamment  débrouillard. C’est le moment de vous mettre en avant et de parler de vos succès, victoires et autres réussites. N’hésitez pas à donner des détails : chiffres-clés, informations non couvertes par le secret professionnel, calendrier, votre apport, etc.

Quels sont vos défauts ?

Par pitié, évitez le fameux « je suis trop perfectionniste ».

Autant cette question est attendue, autant elle est mal préparée et votre trop plein d’honnêteté ou de réserve peut éveiller une gêne chez votre interlocuteur. Nous vous recommandons non seulement de chercher un vrai défaut mais de l’accompagner des axes d’amélioration que vous avez mis en place pour vous en débarrasser.

Comptez-vous avoir des enfants bientôt ?

Le recruteur franchit une ligne rouge puisque en principe les enfants, le couple, la sexualité en général constituent des sujets qui ne le regardent pas voire sont même illégales. Mais il est difficile de le rembarrer, alors nous recommandons de jouer la carte de la diplomatie et l’honnêteté. Vous serez amené à collaborer avec cette personne sur un terme plus ou moins long autant commencer dans la confiance. Et puis franchement, si vous avez envie de faire des enfants, voulez-vous vraiment le stress supplémentaire à cause de l’employeur pas content ?

 

LIRE AUSSI >> Nos bonnes résolutions au boulot

Plus d'articles : Société