Fêtes de fin d’année en entreprise : petit guide de survie

Fêtes d'entreprise.

Fêtes de fin d’année en entreprise : petit guide de survie
Gretha
Écrit par Gretha
Publié le 20 décembre 2017 à 17h41

Fêtes d'entreprise.

Décembre est le mois des festivités par excellence et pas seulement dans le cadre familial. De plus en plus d’entreprises adoptent la tradition des célébrations internes, que ce soit avec un repas de Noël, un arbre de Noël ou un repas de fin d’année.

C’est un moment de détente, mais il est important de garder à l’esprit que vous restez dans un cadre professionnel. Nous vous livrons quelques conseils pour survivre à ces fêtes d’entreprise parce que dans un tel moment de convivialité, il est facile se laisser aller.

Ne pas se jeter sur le buffet

Premier piège à éviter ! Vous n’êtes pas là pour vous empiffrer et avoir un repas gratis aux frais de la princesse. Même s’il s’agit de mets que vous n’avez jamais goûté et dont vous rêvez de connaître le goût, un peu de retenue. Il convient de suivre le mouvement général en ne mangeant ni plus que les autres, ni moins que les autres. Au cas où l'idée vous traverserait l'esprit, ne pensez même pas à emporter des restes chez vous.

Doucement sur l’alcool

Tout comme pour la nourriture, il est conseillé de boire avec modération et d’éviter le mélange des alcools. Ce n’est pas le moment de boire le coup de trop et de vous retrouver en train de rouler sur le sol ou de faire une gaffe.

Si vous avez besoin de boire un coup pour sociabiliser, il vaut mieux rester la personne discrète qu’on a toujours connue. Ce n’est pas le moment de commettre des impairs devant votre patron qui sera certainement présent.

Adopter une tenue appropriée

Si un dress-code a été imposé, jouez le jeu : adoptez-le ! Ne faites pas la rabat-joie de service qui se trouve trop bien pour tout. Aussi, il ne faut pas non plus trop en faire et rester simple : festive oui, sexy ou vulgaire non.

Participer

Le patron vous fait plaisir et se montre généreux en reconnaissant que vous avez bien travaillé. A votre tour, faites-en de même avec vos collègues. Profitez-en pour échanger un mot avec tout le monde surtout avec les personnes que vous ne côtoyez pas au quotidien : 3 minutes, 5 minutes. Soyez convivial et n’hésitez pas à donner un coup de pouce en cas de besoin.

 

LIRE AUSSI >>  5 signes que vous ne devriez pas changer de boulot

Plus d'articles : Société