Entretien d’embauche : ces erreurs à éviter

Attention !

Entretien d’embauche : ces erreurs à éviter

© DR

Ines
Écrit par Ines
Publié le 02 mai 2017 à 10h10

Attention !

Vous avez vu une offre, vous avez envoyé votre CV et vous avez été contactée pour un entretien d’embauche. Vous êtes aux anges, parce que vous aurez peut-être bientôt le nouvel emploi tant attendu. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, la rédaction a sélectionné pour vous 10 erreurs à ne pas commettre lors de cet entretien. Bonne chance pour la suite !

#1 : Arriver en retard

Arriver en retard à votre entretien d’embauche peut être interprété comme un manque de préparation, de considération… Ne vous fiez pas aux sourires des recruteurs, ils pourraient bien vous en tenir rigueur.

#2 : Négliger sa tenue

Pour une fois, essayez de laisser votre jean au placard. Même si d’un poste ou d’un domaine professionnel à un autre, la rigueur vestimentaire diffère. Même s’il s’agit d’une “start-up”, veuillez mettre un peu de soin à votre tenue sans pour autant en faire trop.

#3 : Ne pas maîtriser son CV

S’il n’est pas indiqué de réciter son CV comme un poème, ne pas en connaître le contenu peut poser problème. Vous devez être capable de parler de votre parcours de manière succincte, avec assurance et sans balbutier. Pour autant, il ne s’agit pas de raconter votre vie, restez professionnelle, soyez concise et précise.

#4 : Ne pas connaître l’entreprise

Avant de vous rendre à un entretien d’embauche, assurez-vous de connaître l’activité de l’entreprise, d’avoir une idée de ce qu’elle représente sur le marché… Cela démontre un minimum d’intérêt pour l’entreprise qui peut réellement jouer en votre faveur.

#5 : Paraître arrogante (trop confiante)

« Je pense être la personne qu’il vous faut...» mais encore ? Entre assurance et arrogance, faites la différence. Les recruteurs n’apprécient pas les candidats prétentieux.

#6 : Critiquer votre ancien employeur

Qu’importe les raisons et la manière dont vous avez quitté votre précédent emploi, gardez cette réalité pour vous. Si vous dites du mal de votre précédente hiérarchie, les personnes en face de vous qui n’aimeraient pas que vous en fassiez de même avec elles, ne vous retiendront pas. Prétextez la recherche de nouvelles aventures professionnelles si on vous demande de justifier votre candidature.

#7 : Fuir le regard des recruteurs

Il est important que vous puissiez regarder vos recruteurs. Tenir le contact visuel est à la fois une preuve d’attention et de confiance en soi.

#8 : Parler de salaire prématurément

Attendez qu’on vous pose la question. Par ailleurs, évitez de poser des questions qui donnent l’impression que vous intéressez aux avantages du poste qu’au poste en lui-même.

#9 : Manquer de courtoisie

Cela peut se ressentir au travers le ton que vous employez. Évitez d’être trop familière avec les recruteurs. De répondre à votre téléphone pendant l’entretien. Vous prouvez par là un manque de savoir-vivre et d’intérêt pour l’entreprise.

#10 : Ne pas poser de questions

Un entretien d’embauche n’est pas un monologue, encore moins un interrogatoire. Il s’agit d’un échange, raison pour laquelle le recruteur vous demandera toujours si vous avez des questions, entendez sur le poste ou l’entreprise. Cela peut être intimidant, vous avez peur de ne dire quelque chose qu’il ne faut pas, mais ne rien dire peut vraiment être désavantageux pour vous. Préparez des questions à l’avance si vous avez peur de ne pas en avoir au cours de l’échange.