Comment réussir sa prise de parole en public ?

6 clés pour une prise de parole réussie

Comment réussir sa prise de parole en public ?

©Oprah.com

Mouasso Angui
Écrit par Mouasso Angui
Publié le 18 avril 2017 à 08h56

6 clés pour une prise de parole réussie

Impossible d’y échapper, vous devez présenter un nouveau produit, un projet ou simplement faire un discours de présentation et, vous êtes loin de performer telle une speakerine d’un Tedx. L’idée même de prendre la parole fait monter la pression ? Comment gérer votre stress ? Rattraper les petites erreurs ? Voici quelques astuces pour réussir votre prochaine prise de parole en public et surmonter le trac.

N°1 : La préparation

La maîtrise de votre sujet est la première clé du succès. Il faut préparer votre prise de parole, ses grandes lignes puis la structurer, en définir les points clés à aborder. Si vous devez utiliser du matériel comme un Powerpoint ou des images, prenez le soin de tester le projecteur, les prises… Relisez votre présentation pour corriger d’éventuelles erreurs.

N°2 : L’entraînement  

Le jour J approche ! Comme dans une compétition, la performance ne vient pas en un coup de baguette magique mais avec de l’entraînement. Prenez la parole devant un miroir, c’est un moyen d’identifier vos tics et surtout de gagner en confiance !  Tant que vous ne vous sentez pas complètement à l’aise, recommencez. Pour aller plus loin, utilisez votre smartphone ou une caméra pour traquer vos tics de langage, écouter votre voix, connaître vos gestes parasites (bras croisés, mains dans les cheveux…) et améliorer vos expressions faciales.

N°3 : L’exécution

Le jour J est arrivé !  Soignez votre apparence, cela booste la confiance en soi. Veillez à arriver avec un peu d’avance sur votre temps d’intervention. Soyez précise et concise, évitez le pédantisme. Vous pouvez détendre l’atmosphère avec un peu d’humour. Parlez à haute et intelligible voix, ni trop rapidement, ni trop lentement. Prenez appui au sol, respirez et surtout souriez. Faites le vide et vous verrez les effets de votre entraînement se faire sentir.

N°4 : La gestion du stress

Les mains moites, le ventre noué, les palpitations sont quelques signes du trac. C’est normal d’avoir ses sensations. N’hésitez pas à marcher en long et en large avant votre intervention. Et pendant votre intervention, si vous trébuchez sur une expression ou un mot, riez-en. L’humour est une excellente alternative pour vous sortir de l’embarras. À utiliser avec modération toutefois.

N°5 : La gestion du matériel

Si vous utilisez une feuille, un projecteur ou un ordinateur, ne lisez pas. Ne donnez pas l’impression à l’assistance d’être en face d’une machine ou d’un robot. Il faut quelque peu vous défaire de vos supports. Il est important d’établir un contact visuel avec votre assemblée, alors regardez les gens qui vous écoutent.

N°6 : L’interaction

Au terme ou au cours de votre intervention, faites participer votre public au moyen de questions ouvertes et/ou fermées. Vous pourrez de la sorte captiver davantage leur attention.

Une bonne prise parole dépend principalement de la préparation en amont. Il faut travailler sa confiance en soi, son speech ainsi que ses supports. Évitez certains gestes et restez le plus naturel et zen possible. Vous verrez, votre auditoire sera conquis.

Si vous voulez en savoir plus sur la prise de parole en public, on vous a sélectionné deux vidéos TedX. L’une en français et la deuxième en anglais !

Plus d'articles : Société