Comment réparer une bourde ?

Oups.

Comment réparer une bourde ?
Écrit par ELLE.CI
Publié le 09 janvier 2019 à 12h29

Oups.

Une gaffe ? ça peut arriver à tout le monde. Si cela vous arrive, peu importe la gravité, la suite qui lui sera donnée dépend en grande partie de votre attitude face à l’évènement.

Gardez son calme

Oui, vous avez envoyé un e-mail avec des informations confidentielles sur un client à une personne qui n’aurait jamais dû avoir ces informations.

Même si le ciel semble vous tomber sur la tête, ce n’est pas le moment de paniquer et encore moins de vous apitoyer sur votre sort. Face à une erreur, il est préférable de rester lucide. En effet, cela vous aidera à prendre de la hauteur sur la situation afin de pouvoir adopter une solution appropriée.

Inspirez… Expirez…

Dire ou ne pas dire, telle est la question ?

« Pas vu, pas pris » à ce qu’on dit.

Toutefois, impossible de savoir quand est-ce qu’une bourde toute petite pour l’instant peut devenir une véritable bombe. Notre conseil, si vous avez des supérieurs et que vous ne pourrez pas réparer votre erreur sans eux, vaut mieux leur en parler. Ce n’est pas toujours une bonne idée de dissimuler à tout prix ses erreurs.

Agir rapidement

Toutes les erreurs n’auront pas forcément de conséquences comme par exemple l’envoi d’un e-mail contenant une faute de grammaire.

Mais, s’il s’agit d’un cas qui appelle à une action, que vous décidiez de tout gérer par vous-même ou d’informer au préalable un supérieur, il est essentiel de mettre la solution rapidement en place. Une prompte et juste réaction réduira les éventuels dégâts en cascade. Peut-être vous est-il possible de rappeler cet e-mail fâcheux avant que votre destinataire ne le voit ?

Aller de l’avant

La faute a été réparée ? Vous vous êtes excusée ? Il ne sert donc plus à rien de vous ressasser cet incident sauf si votre objectif est de vous miner le moral. Tirez les conséquences qui s’imposent: redoubler de vigilance, vous faire relire, …

 

LIRE AUSSI >> Un mois – métier : journaliste