Au travail : après les pleurs, comment faire face ?

Une larme ça va, deux larmes bonjour les dégâts.

Au travail : après les pleurs, comment faire face ?
Écrit par ELLE.CI
Publié le 05 avril 2018 à 10h25

Une larme ça va, deux larmes bonjour les dégâts.

Vous avez senti les larmes monter mais votre volonté de fer ne vous a pas sauvé sur ce coup là. Vos larmes ont coulé. Vous avez pleuré et vos collègues vous ont vu. Que faire ?

Que vous ayez pleuré parce qu’on vous avait annoncé une mauvaise nouvelle ou parce que votre supérieur a eu le mot de trop, il faut savoir que les pleurs sont une manifestation de votre nature humaine. Pourtant, cela peut être mal perçu et vous pouvez être catalogué d’incompétent, de faible, d’émotif, d’immature voire de non-professionnel. Dans ce domaine, malheureusement les mœurs n’ont pas vraiment évolué. Au travail, on attend d’un employé qu’il laisse ses émotions à la porte. Et pourtant …

Pleurer, ça arrive.

Même si peu de gens l’avoueront, tout le monde a une fois au moins eu les larmes qui montent au travail. Hommes comme femmes, chacun avec des raisons qui lui sont propres.

Pleurer, en parler.

Le premier réflexe est de se cacher et de trouver un refuge loin des autres : filer aux toilettes, se terrer dans les escaliers. Nous vous conseillons néanmoins de crever l’abcès le plus rapidement possible en en parlant. Ne dit-on pas que la meilleure défense est l’attaque ? N’attendez pas que d’autres racontent votre histoire. Soyez la première à la raconter aux autres. Riez-en si possible.

Mais point trop n’en faut !

Même avec la meilleure volonté du monde, le plus empathique des collègues risque de ne plus savoir comment vous défendre : une crise de pleurs 2 fois par an est un maximum. Si vos envies de pleurs sont liées aux séances de débriefing avec votre supérieur, nous vous conseillons d’apprendre à gérer les remarques vexantes.

A côte de ça, quand vous sentez vos lèvres trembler et les larmes monter, les techniques suivantes ont fait leur preuve et pourraient vous aider :

- manger du sucre

- prendre l’air

- s’occuper l’esprit

LIRE AUSSI >>  Faut-il inviter ses collègues à son mariage ?