Absences exceptionnelles au travail, quels sont mes droits ?

Permissions exceptionnelles !

Absences exceptionnelles au travail, quels sont mes droits ?
Écrit par ELLE.CI
Publié le 28 novembre 2017 à 12h36

Permissions exceptionnelles !

En plus des jours de congés annuels, le Code du travail ivoirien prévoit que les travailleurs ont le droit de s’absenter à l’occasion de certains évènements. Zoom sur les conditions d’octroi de ces autorisations dites exceptionnelles.

Qui peut en bénéficier ?

Afin de prétendre à ces permissions d’absence, vous devez justifier d’au moins 6 mois d’ancienneté au service de votre employeur. Autrement dit, l’ancienneté chez un précédent employeur n’est pas prise en compte. Jeunes travailleurs, nouveaux venus, prenez votre mal en patience. 6 mois sont vite passés.

Nombre de jours accordés

Le nombre de jours auxquels vous pouvez prétendre, dans la limite de 10 jours par an, varie en fonction de l’évènement où vous désirez vos rendre. A titre d’exemple, vous bénéficiez en cas de :

  • mariage, de 4 jours ouvrables
  • mariage d’un de vos enfants, d’un frère ou d’une sœur, de 2 jours ouvrables
  • décès du conjoint, d’un enfant, du père ou de la mère, de 5 jours ouvrables
  • décès d’un frère, d’une sœur, beau-père ou d’une belle-mère, de 2 jours ouvrables
  • naissance d’un enfant, de 2 jours ouvrables
  • baptême d’un enfant, d’1 jour ouvrable
  • première communion, d’1 jour ouvrable
  • déménagement, d’1 jour ouvrable
  • autre mariage dans la famille, de 2 jours ouvrables
  • autre décès dans la famille, d’1 jour ouvrable

Comment en bénéficier ?

Lorsque vous faites votre demande d’absence auprès de votre employeur, celle-ci doit être accompagnée d’une preuve justificative de l’évènement et être formulée par écrit dans un délai suffisant afin d’obtenir son autorisation.

Quid du salaire ?

Les jours d’absences autorisées dans ce cadre ne sont pas déductibles du congé annuel et n’entraînent aucune baisse de salaire en dehors des deux derniers cas.

« Délai de route »

Par ailleurs, des jours supplémentaires sont rajoutés aux délais indiqués plus haut si vous deviez vous rendre loin de votre domicile : de 2 jours ou de 4 jours si la distance à parcourir est respectivement inférieure à 400 km ou supérieure à 400 km.

A savoir : Ces jours supplémentaires ne sont pas rémunérés.

 

LIRE AUSSI >> Grossesse et droit du travail

Plus d'articles : Société