Après Pharrell Williams, Rihanna menace Trump à son tour

Anti-Trump

Après Pharrell Williams, Rihanna menace Trump à son tour

© DR

Écrit par ELLE.CI
Publié le 08 novembre 2018 à 15h11

Anti-Trump

Le nouveau locataire de la maison blanche n’a pas beaucoup d'amis dans le showbiz. La semaine dernière, le chanteur Pharrell Williams envoyait une mise en garde au président Trump pour avoir diffusé sa musique après les fusillades de Charlestone.

Cette semaine, c’est au tour de Rihanna. La chanteuse barbadienne menace à son tour le président des États-Unis. En apprenant que Donald Trump avait utilisé l’un de ses morceaux lors d’un rassemblement organisé dimanche 4 novembre dans le Tennessee, la mégastar a piqué une colère noire.

Elle a fait un tweet dans lequel elle clarifie la situation. « Ni moi ni aucun de mes proches ne participerons à l’un de ces rassemblements tragiques ». A-t-elle écrit.

À l’instar de Pharrell Williams et de bon nombre d’autres stars de la chanson (Elton John, Adèle, les Rolling Stones...), d’autres chanteurs se préparent en ce moment à demander officiellement à Donald Trump de cesser d'utiliser, une bonne fois pour toutes leur musique.

LIRE AUSSI >> Le chanteur Pharrell Williams menace Donald Trump