L'entrepreneuse et influenceuse camerounaise Freddie Harrel lève 2 millions de dollars pour sa start-up

Business

L'entrepreneuse et influenceuse camerounaise Freddie Harrel lève 2 millions de dollars pour sa start-up
Écrit par ELLE.CI
Publié le 15 novembre 2019 à 18h48

Business

LIRE AUSSI >> L'Insta mode de la semaine : Freddie Harrel

L'influenceuse et entrepreneuse Freddie Harrel s'apprête à lancer le GLOSSIER du cheveux. L'influenceuse camerounaise vivant à Londres, vient d'intégrer un accélérateur de start-up et de lever 2 millions de dollars pour sa marque Radswan qui devrait voir le jour l'année prochaine.

L'entrepreneuse souhaite lancer une gamme d'extensions et de perruques premium répondant mieux aux besoins et préoccupations des femmes noires. «Les produits sont généralement vendus chez les détaillants sans présence en ligne et sont gérés par des personnes qui ne connaissent pas les nuances d'achat, de mise en forme et de soin des produits. En plus de cela, ils se procurent souvent des cheveux de mauvaise qualité, ce qui leur va mal, peut être inconfortable et finit par occulter les avantages de choisir de porter des cheveux synthétiques." explique t elle dans une interview pour le média Business of fashion. 

11042019_peanut_tshirts_shoot_office_freddie1282

Crédits: Freddie Harrel

Nous vous parlions déjà, il y a 2 ans de l'incroyable Freddie Harrel. Camerounaise, ayant vécu à Paris puis à Londres pour aller y poursuivre sa carrière en finance. C'est dans cette ville, qu'elle découvre les métiers du digital et décide de réorienter sa carrière vers ses métiers. Elle travaille ensuite pour de grandes enseignes telles que Vestiaire Collective, Asos, et Topshop. Elle lance dans le même temps son blog qui explose. C'est lorsqu'elle déménage en Suisse pour suive son mari, qu'elle lance BIG HAIR NO CARE, face à une demande de sa communauté. Sa volonté, était de lancer une marque d'extensions pour cheveux afro synthétique pour toutes les femmes qui n'aime pas se prendre la tête avec leurs cheveux. Le succès est immédiat et les ruptures de stock s'enchainent, mais l'entrepreneuse ambitieuse souhaite plus !

Photo Jun 07, 9 42 11 PM_preview

Crédits chicinspector.com

 

Aujourd'hui, elle revient avec un concept beaucoup plus abouti avec la marque Radwan et plus global où elle souhaite aborder le sujet du soin du cheveux, mais aussi de l'estime de soi. Le marché de la beauté afro est encore un marché sous exploité. Il serait selon le média Business of fashion estimé à 1.75 millions de dollars mais exploité seulement à hauteur de 782 millions. Ce qui prouve qu'il y a encore de nombreuses places à prendre. Nous lui souhaitons plein de succès dans cette nouvelle aventure.

 
Capture d’écran 2019-11-15 à 18.46.20

Crédits @radswan

LIRE AUSSI>> Insta mode : les insta moms les plus stylées