Lura Criola, la voix mélodieuse du Cap-vert

Focus

Lura Criola, la voix mélodieuse du Cap-vert
Écrit par ELLE.CI
Publié le 27 avril 2018 à 18h47

Focus

Lura avait dix-sept ans lorsqu'elle a commencé la musique. A l'époque, elle étudiant dans une filière sportive à Lisbonne quand Juka, chanteur originaire de São Tome et Principe, lui demanda de participer à son nouvel album. Celle qui était partie pour chanter dans les choeurs se retrouve en train de faire un duo avec Juka. A 21 ans, elle enregistre un album pop dont une balade “Nha Vida” (Ma Vie) qui retient l’attention des radios.

La chance et le talent sourient à Lura Criola. En 2000, elle collabore avec Bonga sur le titre “Mulemba Xangola”. Quatre ans plus tard, elle se rapproche artistiquement du Cap-Vert avec Di Korpu Ku Alma [ndlr : en français, De corps et d’âme], son premier disque capverdien. En 2005, l’album est diffusé aux U.S.A., en Italie où il se classe parmi les meilleures ventes de l’été, en Angleterre. L'album "Di Korpu Ku Alma" est nominé aux BBC World Music Awards la même année. Le journaliste Portugais José Eduardo Agualusa écrit à propos d'elle : « je n'ai cessé de dire à qui veut l'entendre que le futur de la musique Capverdienne a déjà un nom, et ce nom est Lura ». Elle est citée dans le média Britannique The Independent. En 2006, elle fait partie des nominés aux « Victoires de la Musique » en France dans la catégorie « Meilleur album de Musiques du Monde ».

lura-cap-vert-criola

L'artiste ne s'arrête pas à ce succès et se rapproche musicalement de l'Afrique. En novembre 2006 parait son album M’bem di Fora [ndlr : en français, Je suis venue de loin]. Elle sort ensuite "Eclipse". En 2010, elle enregistre “Moda Bô” en duo avec celle qu'on surnommait la « Diva aux pieds nus », Cesária Évora. Un an après la disparition de cette dernière [ndlr : Cesária Évora décède en décembre 2011], Lura lui rend hommage avec la chanson “Nós Diva”. En 2015, elle reprend le chemin du studio et enregistre l'album Herança [ndlr : en français, Héritage]. Un album aux rythmes du funaná qui invite à la danse et à découvrir le Cap-Vert grâce à la voix la plus mélodieuse Lura.

LIRE AUSSI >> Abidjan Jazz By Bicici : la scène à l'influence Capverdienne avec Lura