L'Ombre d'Emily : un duo entre comédie et thriller

Un thriller aux airs de comédie (ou l'inverse)

L'Ombre d'Emily : un duo entre comédie et thriller

© Lionsgate

Écrit par ELLE.CI
Publié le 01 octobre 2018 à 16h59

Un thriller aux airs de comédie (ou l'inverse)

A Simple Favor ou l'Ombre d'Emily en version française est l'adaptation du roman "Disparue" de Darcey Bell. Le réalisateur Paul Feig explore le film policier avec humour. L'Ombre d'Emily est un thriller aux airs de comédie ou une comédie aux airs de thriller, un mélange des genres plutôt réussi.

Dans une banlieue bourgeoise près de New-York, Stéphanie (Anna Kendrick) une mère de famille au foyer mène une vie tranquille jusqu'à la disparition de sa meilleure amie Emily (Blake Lively). Intriguée, Stéphanie mène l'enquête. L'Ombre d'Emily est un excellent film aux faux airs de Gone Girl et à l'accent un tantinet rétro qu'on retrouve dans certains choix esthétiques.

Un duo contrasté et caricatural

"Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis” . A l'écran, Anna Kendrick et Blake Lively forment un duo-duel amical très contrasté mais complémentaire. Stéphanie (Anna Kendrick) est le prototype de la maman parfaite à temps plein, vloggueuse à ses heures perdues, prude et naïve. Stéphanie est la fille de banlieue en chemise à fleurs et col claudine. Emily est un fantasme féminin, une working girl mystérieuse et séduisante, celle à qui beaucoup d'autres femmes aimeraient ressembler. Cette directrice des relations publications d'un styliste à la mode arbore un style très élégant et féminin emprunté au vestiaire masculin. Les deux femmes se rencontrent à l'école de leurs fils respectifs et nouent des liens. Même si leur amitié est aussi incongrue que leur différence de personnalité, le duo est charismatique car les personnages, certes caricaturaux, sont plus intéressants qu'ils en ont l'air.

L'évolution de Stéphanie

Potiche, nunuche. Stéphanie agace avec son côté mère parfaite qui révèle les lacunes des autres parents d'élève. Moquée par les autres parents et instrumentalisée par Emily, Stéphanie est pourtant à ne pas sous-estimer. De maman godiche à femme badass, Stéphanie fait basculer le public avec elle dans sa métamorphose en plus d'être la caution humour du film. Bon point pour la performance d'Anna Kendrick.

Manque de crédibilité et cliché

"Emily et Stéphanie sont meilleures amies depuis quelques semaines..." Oui, surtout du point de vue de Stéphanie qui sert de nounou au fils d'Emily. Cette amitié n'a rien de crédible mais sert à nourrir le genre comique tout comme le fait que les deux femmes soient des caricatures d'elles-même. L'intrigue rattrape bien cet aspect. Les tenues masculines un brin dandy, son addiction au Martini collent bien au personnage de femme fatale incarnée par Emily mais sonnent faux voire too-much. Tout comme le choix musical. Des titres frenchy et rétro qui sont décalés mais ne matchent pas toujours.

L'Ombre d'Emily est un thriller qui transpire d'humour. On aime le duo-duel en osmose joué par Anna Kendrick et Blake Lively. On se laisse emporter par l'intrigue et on en veut plus grâce aux ambiguïtés. Le manque de crédibilité sert bien l'aspect comique. Seul point d'ombre au tableau, certains choix esthétiques qui donnent de faux airs élégants. L'Ombre d'Emily est un très bon film dans l'ensemble. On recommande vivement !

L'Ombre d'Emily, en ce moment dans les cinémas Majestic

Retrouvez les dates et horaires de diffusion de L'Ombre d'Emily