Exposition à l'aveugle : Une expérience atypique à tenter

Une expérience inédite 

Exposition à l'aveugle : Une expérience atypique à tenter
Cédric Kouao
Écrit par Cédric Kouao
Publié le 18 novembre 2019 à 18h50

Une expérience inédite 

Depuis 2018, L’Exposition à l’aveugle s’est installée dans les mœurs des amoureux et passionnés d’art et de culture ivoirienne. Au-delà de ce rendez-vous privilégié des amateurs du beau, L’Exposition à l’aveugle est une expérience atypique et inédite à tenter.

Si le nom de cet évènement vous semble peu commune, essayer d’en connaître le principe. Se rendre à un vernissage ou une exposition d’art sans aucune idée de l’artiste à l’affiche. Atypique ! C’est le mot parfait pour le définir. C’est donc une expérience qui peut s’avérer très intéressante car jamais encore réalisée auparavant.

Cette remarquable initiative est celle de Marie Eliam, une jeune blogueuse ivoirienne passionnée d’art et de culture. Elle tient un blog d’art sur lequel elle partage des coups de cœurs mais aussi fait la révélation de plusieurs artistes. Dans sa quête de vulgariser l’art, elle met en place cet évènement afin de montrer que la beauté de l’art ne réside pas dans le nom de l’auteur d’une œuvre mais plutôt dans l’âme de l’œuvre en question et de ce qu’elle dégage comme message. C’est aussi l’endroit de faire éclore certains talents cachés dans l’univers artistique ivoirien. Des artistes dont la créativité rime avec mouvement respiratoire mais qui ne sont pas toujours mis en avant.

Le 7 novembre 2018, se tenait, à la Rotonde des Arts, la première édition de l’Exposition à l’aveugle à l’occasion du premier anniversaire de Le Blog de Méliamine. L’artiste mystère fut O’plérou, le talentueux créatif ivoirien dont les œuvres exposées étaient des émojis inspirés de la culture africaine. La deuxième édition de cette exposition aura lieu le mercredi 20 novembre 2019 à partir de 18h au BAO Café d’Abidjan. Il y aura de la beauté dans l’air. Et, petit indice pour l’artiste mystère : Il y aura du feu.