Bien choisir sa peinture

Travaux & Déco

Bien choisir sa peinture
Angel Tushir
Écrit par Angel Tushir
Publié le 27 octobre 2019 à 14h23

Travaux & Déco

C’est une question plutôt pragmatique n’est-ce pas ? Comment bien choisir sa peinture ? Plutôt à eau ou à huile ? Mate ou brillante ? Pour commencer, revenons au vrai jargon pour parler comme des pros : On ne dit pas peinture à huile ou peinture à eau, mais plutôt peinture en phase aqueuse et peinture en phase solvant. Pour le reste voici un décryptage utile en quelques lignes :

Quelles peintures pour l’intérieur et l’extérieur ? 

Pour l’intérieur, il est préférable d’utiliser les peintures en phase aqueuse parce qu’elles sont généralement sans odeur, donc n’irritent ni les narines, ni les poumons et s’appliquent parfaitement sur les murs et plafonds. Pour les matériaux comme le métal, on privilégie les peintures en phase solvant, car elles sont plus résistantes.

Intérieur
 

Pour les extérieurs, misez plutôt sur le premium! La peinture velouté en phase aqueuse est par exemple lavable, elle peut durer jusqu’à dix ans! À condition de bien préparer le mur, avec un bon maçon qui réalisera l’enduit. Assurez-vous également que votre mur soit exempt d’humidité afin d’éviter les remontées capillaires.

Screenshot 2019-10-19 at 1.22.52 PM

Après ces étapes préalablement respectées, il vous faudra passer une peinture d’impression qui joue un rôle d’accroche et permettra à votre peinture de ne pas s’effriter et de durer dans le temps.
Tous les bons professionnels vous en recommanderont une. Le tout est plus coûteux certes, mais sur le long terme vous gagnerez, alors pensez-y! Pour les aspects c’est à vous de choisir en fonction de vos envies : satiné, velouté, brillant, etc.

 

Quelles sont les couleurs que vous avez le plus aimé cette année?

Le bleu! L’appel du large? Envie d’azur? Qui sait? Dans tous les cas les stocks de bleu se sont raréfiés cette année, tant pour l’intérieur que pour l’extérieur. Si cela vous dit encore, voici quelques inspirations :

Le bleu layette qui malgré son nom, n’est pas fait que pour la chambre des petits garçons!

Le bleu pervenche, à mi- chemin entre le mauve et le bleu ciel, par petites touches dynamise et donne de la personnalité aux intérieurs.

Mais notre BCF (Best Color Forever) est et restera le bleu majorelle. Rendu célèbre par Yves Saint-Laurent dont il a peint tous les recoins de sa villa marocaine, donc juste en passe de devenir intemporel.

Screenshot 2019-10-18 at 2.11.33 PM
 

Quelles seront les tendances en 2020?

Dans le top trois des couleurs qui seront tendances en 2020, on retrouve toutes les teintes de jaune, déclinable du jaune coquille d’oeuf, au jaune paille, jusqu’au jaune canari ou encore vénitien. Si vous voulez faire rentrer le soleil dans votre maison, c’est une bonne option!

ff87053c311b55e907e4ff8ea07b6c24

Les verts sont aussi à l’honneur, c’est un choix que nous aimons beaucoup, c’est comme ramener un peu du parc national de Marahoué à domicile. Patriote jusqu’au bout, et pour ça, pourquoi ne pas pas tenter le vert forêt :

eac2106a14e3983281557c281a146bb4

Le dernier choix de la rédaction qui est aussi notre chouchou, est le terracotta! Une vraie bombe en déco! Les tons terracotta comptent aussi les bruns et les orangers. Ils se marient avec les matériaux naturels comme le bois, le rotin, le jute, ou encore a paille.

af9b0c1ff470d1ed80dee47f66fe9566-1

Et l’environnement et notre santé dans tout ça?

Pour bien choisir sa peinture, le premier pas est de bien lire les étiquettes. En effet, la catégorie à laquelle les produits appartiennent, la teneur maximale en COV autorisée et le taux en COV du dit produit doivent y figurer.
COV, quésako? Les COV sont les Composés Organiques Volatiles, et ce sont eux qui nuisent à la santé et à la couche d’ozone, on y retrouve notamment le plomb. Les normes standards internationales voudraient que les peintures aient une teneur en plomb allant jusqu’à 90 parties par million (90 ppm), sauf que dans nos contrées, faute de contrôle et de restrictions drastiques, certaines peintures vont jusqu’a 1500 ppm, voire 20 000 ppm. Entrainant pour les peintres des cas de cancer, stérilité, insuffisance rénale. Pour les tous petits des cas de saturnisme, avec les conséquences qui s’y rattachent : baisse du quotient intellectuel, diminution des capacités cognitives, problèmes comportementaux, etc.

Plusieurs ONG se sont données le mot pour que les États interdisent les peintures au plomb, et cela est possible. Pour vous les procurer, visez les grandes enseignes et les grandes marques qui sont généralement plus fiable.

Alors avant de repeindre la chambre de boutchou et d’en choisir les couleurs, il serait bon de penser à lui, à vous, à celui qui va la peindre, et à la planète.