PFW S/S 18 : Le défilé féministe et sixties de Dior

We should all be feminist !

PFW S/S 18 : Le défilé féministe et sixties de Dior

© Imaxtree

Lafalaise Dion
Écrit par Lafalaise Dion
Publié le 27 septembre 2017 à 11h03

We should all be feminist !

Après New York, Londres et Milan, Paris devient la capitale de la mode pour huit jours. Les Fashionistas viennent de poser leurs valises dans la ville lumière à l’occasion de la Fashion Week Prêt à porter S/S18. En ce premier jour des hostilités, Maria Grazia a présenté la nouvelle collection années 60 de Dior au musée Rodin de Paris. Inspirée par Niki de Saint Phalle, peintre française autodidacte célèbre dans les années 70, Maria a (re)proposé une collection féministe très colorée.

Au programme sur le set, les spectateurs ont eu droit à du flashy, des jeux de transparence,  du denim, du cuir motard, des tulles, des ballerines, et des carreaux.

Pour rendre hommage à l’artiste disparu il y a 15 ans, la maison a orné ses pulls et jupes de ses célèbre dessins dragons coeurs, "tree of love"  et ses mosaïques miroirs. En plus de quoi, on pouvait apercevoir à l’ouverture du défilé un top sur lequel était inscrit la question tirée d’un essai écrit en 1971 par la féministe Linda Nochlin, “Why have there not been great women artists ?"

On vous laisse découvrir en images les silhouettes sixties et aériennes du défilé Dior.

ALE_0123
ALE_0119
ALE_0298
ALE_0216
ALE_0360
ALE_0391
ALE_0449
ALE_0485
ALE_0524
ALE_0560
ALE_0738
ALE_1124

LIRE AUSSI >>  Fashion Week de Milan : tendances, temps forts, ce qu'il faut retenir