Styliste d’avenir par Uniwax : Salimata Bamba

La contemporaine 

 Styliste d’avenir par Uniwax : Salimata Bamba

© Stephane Kone Photographik

Uniwax [sponsorisé]
Écrit par Uniwax [sponsorisé]
Publié le 18 novembre 2017 à 12h45

La contemporaine 

 

À la fin d’une formation en stylisme à Accra ensuite à Tunis, Salimata rentre dans son pays pour mettre son savoir-faire à profit. Une fois en Côte d’Ivoire, elle crée place Salma B, la signature des vêtements qu’elle conçoit. À la tête de son entreprise, la créatrice ivoirienne au style contemporain se fraie un chemin dans l'industrie de la mode ivoirienne. Portrait.

 

D’Accra à Tunis

Salimata Bamba savait depuis toujours ce qu’elle voulait faire de sa vie. C’est pourquoi, elle prit très tôt la décision de se former. Elle commence par se former en stylisme-modélisme à Accra avant de finir à ESMOD Tunis, un établissement de grande renommée. À la fin de sa formation, elle revient en Côte d’Ivoire où elle entamera sa première expérience professionnelle. « J'ai effectué un stage a WRANGLER [ndlr : marque de jeans] à Abidjan ». Ce sont d’ailleurs ces expériences acquises en ces quelques années, son indéniable talent  qui ont permis de participer à de grands fashion-shows tels que la Dakar fashion Week, Moreno's, Festimod, etc…

La créatrice au style Contemporain

 

Dans une industrie où les talents rivalisent, la styliste arrive tant bien que mal à s’illustrer grâce à son style unique. Ces créations sont toujours aussi imprévisibles. Elle puise son inspiration de  « tout ce qui l'entoure, principalement des objets, des gens, des émotions…»

On se souvient de son passage salué à la dernière édition de Moreno’s Fashion où elle a agréablement surpris l’assemblée par ses coupes structurées, aux allures avant-gardistes.

« J'ai un style assez contemporain mais classique avec toujours ce détail en plus qui casse les codes vestimentaires », confie-t-elle à propos de son style.

Ses créations s'adressent  à toutes les femmes élégantes, celles qui ont une grande estime d’elles. C’est bien pour cela qu’elle nourrit le rêve de voir un jour ses créations portées par Oprah Winfrey.

La rencontre Salma B et Uniwax

Son aventure avec Uniwax démarre en 2013. Salimata est cooptée pour la première fois par la grande fabrique pour la confection de modèles de la collection "Fantaisie". Le résultat de cette première collaboration semble très apprécié par Uniwax puisqu’elle est aussitôt sollicitée à nouveau pour le plus grand concours de beauté de la Côte d'Ivoire. Cette fois, elle est en charge de la conception des tenues de ville pour la finale du concours Miss Côte d’Ivoire la même année.

 

ANNOUNCE 29 EXE-1

Chaque fois qu’elle a entre ses ciseaux un pagne Uniwax, elle met l'accent sur  « la pureté de la ligne que des rajouts sur le vêtement ». L’ancienne étudiante d’ESMOD aime travailler la soie, la dentelle mais encore plus le pagne Uniwax pour ses motifs épurés. On comprend pourquoi elle est tombée sous le charme de "Renaissance”.  « C’est une collection de  palettes de dessins classiques revisités comme “chéri ne me tourne pas le dos”, “oeil de ma rivale”...» explique Salimata.  

 

C’est d'ailleurs cet aspect de Uniwax qu’elle apprécie. « Uniwax est intemporelle »,  déclare-t-elle avant d’ajouter : « j'aimerais pouvoir créer une ligne de vêtements de prêt-à-porter et accessoires mais également créer une plateforme où chaque styliste Uniwax viendra donner des conseils mode ». Conclue-t-elle. Mais avant que cela n’advienne, on aura l’occasion de redécouvrir une collaboration de la créatrice et Uniwax dans la prochaine édition du magazine.

ANNOUNCE 27 EXE RCI-VECTO-1

LIRE AUSSI >>  Styliste d'avenir par Uniwax : Madina Ouattara