Le top 5 des mannequins androgynes africains

Le top 5 des tops !

Le top 5 des mannequins androgynes africains

© Imaxtree

Lafalaise Dion
Écrit par Lafalaise Dion
Publié le 31 août 2017 à 11h27

Le top 5 des tops !

Les androgynes sont des personnes dotées d’un physique à mi-chemin entre l'homme et la femme. Dans la mode, les mannequins androgynes sont de plus en plus plébiscités à cause de leur charisme que ni les hommes et femmes ordinaires ne détiennent. Elles brisent tous les stéréotypes sur le genre. La rédaction d’ELLE  fait la sélection des 5 mannequins africains dont le physique atypique impressionne.

1. Grace Bol

Teint ébène, crâne rasé, longues jambes, Grace Bol fait partie des mannequins noirs qui assument leurs physiques atypiques.  Plus Jeune, elle n’avait qu’un rêve, devenir joueuse de Basket.  Malheureusement, elle n’y parviendra pas à cause de son physique jugé inapproprié pour ce sport. Dix ans après son immigration aux États-Unis, sa vie prend une nouvelle tournure lorsqu'elle est repérée dans un centre commercial à Kansas City. Du terrain de Basket, elle se retrouve propulsée sur les plus grands podiums du monde. Elle défile pour de grands créateurs  comme : Jeremy Scott, Maison Martin Margiela, Vivienne Westwood, Givenchy, Balmain,  Marc Jacobs, Ralph Lauren...

2. Ajak Deng

Qui de vous n’a jamais aperçu ce visage?

Ajak Deng, c’est le nom de ce mannequin incontournable qui a été  l’égérie de campagne pour Lanvin, Louis Vuitton, Chloé, Armani et Gaultier, Calvin Klein. Au cours de sa carrière, elle a enchaîné les défilés de mode et fait la couverture de nombreux magazines de mode. Un brillant parcours auquel la jeune soudanaise ne s’attendait pas en fuyant la guerre dans son pays natal.  Même si elle a mis un terme à sa carrière l’année dernière, elle reste un modèle pour la génération actuelle et future des tops models africains.

3. Aamito Lagum

Découverte dans l'émission Africa’s Next Top Model, Aamito Lagum est un mannequin ougandais. A l’issue de ce concours, Aamito Lagum reçoit  un contrat d’un an avec l’agence DNA Model Management, la somme  50 000 dollars et de nombreux contrats avec des marques de beauté. En 2015,  elle défile pour la première fois lors de la fashion week automne 2015 à New York pour Lacoste, Marc by Marc Jacobs, J. Mendel, Rag & Bone, Giles, Jonathan Saunders, Paul Smith et Bottega Veneta. La même année, elle ouvre la fashion week de Paris en défilant pour Balenciaga. Aamito est rentrée dans l’histoire, en devenant le premier mannequin noir à ouvrir un défilé pour Alexander Wang.

4. Awa Sanoko

Elle se fait connaître grâce au concours international Elite Model Look Central and West Africa qu’elle remporte en 2014. Awa Sanoko  se fait une renommée internationale un an plus tard en devenant le premier mannequin Africain à remporter  la couronne du concours international Miss Model Of the World 2015 organisé en Chine. Depuis lors, la fille au teint d'ébène enchaîne les apparitions à l’occasion des plus grands défilés de mode en Afrique. Awa Sanoko est actuellement à Johannesburg où elle fait à sa première fashion week.  

 LIRE AUSSI >> Awa Sanoko : son premier défilé international à la Fashion Week de Johannesburg

5. Alek Wek

Alek est sans aucun doute le mannequin androgyne africain le plus célèbre. Alek Wek est celle qui a montré la voie, qui a inspiré tous ces mannequins Soudanais qui brillent aujourd'hui sur les Catwalks dans les plus grandes fashion weeks. Native du Soudan, elle a dû quitter son pays comme de nombreux autres enfants pour le même motif : la guerre.  Elle se réfugie aux États Unis où elle est repérée par le photographe Steven Meizel. La suite, on la connaît tous, un succès sans précédent dans l’industrie de la mode.  Elle a défilé pour tous les plus grands créateurs avant de mettre un terme à sa carrière pour se consacrer aux œuvres humanitaires.