Le nom de la nouvelle gamme de sous-vêtements de Kim Kardashian crée la polémique

Appropriation culturelle 

 Le nom de la nouvelle gamme de sous-vêtements de Kim Kardashian crée la polémique

© DR

Écrit par ELLE.CI
Publié le 02 juillet 2019 à 12h13

Appropriation culturelle 

Il semble que la polémique soit le seul moyen pour les Kardashian d'attirer l’attention. Kim Kardashian, la star télé-réalité est au cœur d’une nouvelle controverse. 

Après qu’elle ait annoncé le nom “ provocateur” de sa nouvelle gamme de sous-vêtements, le maire de Kyoto a décidé de réagir. 

En effet, la jeune femme avait publié au cours de la semaine dernière des images inédites de “ Kimono”, sa nouvelle gamme de sous-vêtements. 

Ses nouvelles pièces jugées “ basiques” n’ont pas suscité un grand intérêt de la part des internautes. C’est le nom de la gamme qui a crée la grande polémique. Elle a été accusée d’appropriation culturelle sur Twitter, et Instagram. 

Alerté par la nouvelle, le maire de Kyoto, l’ancienne capitale impériale du Japon, a décidé d’écrire à Kim Kardashian pour lui demander de renoncer à appeler sa gamme de lingerie « Kimono ».

Daisaku Kadokawa, a écrit en fin de semaine dernière à la vedette pour lui demander de reconsidérer son choix d’appellation : 

« (Je) Vous demande de reconsidérer votre décision d’utiliser le nom Kimono pour votre marque. Le Kimono est une robe traditionnelle façonnée par les richesses de notre histoire et de notre nature ». Il a poursuivi son propos en justifiant l’objet de sa demande.

« Nous sommes inquiets de la diffusion d’une mauvaise compréhension de ce qu’est le kimono en raison de la puissance d’influence de Mme Kardashian », a expliqué Mai Sakai, responsable des arts traditionnels pour la ville de Kyoto.

Kim a répondu il y a quelques heures via son compte Instagram. Elle a déclaré qu'elle comptait retirer le nom Kimono à sa collection. 

LIRE AUSSI >> Serena Williams : ses looks les plus mémorables sur le terrain de tennis