L'interview mode d'Adama Paris

Parlons mode ! 

L'interview mode d'Adama Paris

© Adama Paris

Écrit par ELLE.CI
Publié le 11 juillet 2018 à 17h29

Parlons mode ! 

Créatrice et promotrice de la Dakar Fashion week, Adama Paris est une ambassadrice de la mode Africaine et Sénégalaise. Quelques jours après l'euphorie de la Dakar Fashion week, elle s'est confiée sur ses coups de coeur mode du moment et sa vision de la mode.

Quand on vous dit mode, quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit ?

Afrique !

Selon vous, doit-on dire mode Africaine ou mode en Afrique ?

Je préfère mode Africaine car elle inclut aussi la diaspora !

« La mode Africaine est à son apogée. »

Votre lecture personnelle de l’évolution de la mode Africaine ces dernières années ?

En 16 ans, j'ai vu des créateurs émerger, des tendances, une recrudescence de super créateurs qui ne se sentent plus bridés face aux diktats de l'Europe et c'est quelque chose qui me plaît ! La mode Africaine est à son apogée. De belles choses se passent sur le continent. J'ai une lecture super optimiste et je suis fière de faire partie de ce moment-là de la mode Africaine.

Quel a été l’impact de la Dakar fashion week ?

Sans prétention, je pense qu'elle a un impact assez grand. En Afrique francophone, nous étions les précurseurs de cette mode moderne et dynamique. Le fait qu'on soit récurrents [ndlr : la Dakar fashion Week est un évènement annuel] et constants a aidé beaucoup de créateurs à suivre le rythme et à ne pas lâcher.

Chaque année, les créateurs se bousculent pour venir à nous. La Dakar fashion week a participé à l'écosystème de la mode Africaine. On a vu naître et émerger beaucoup de créateurs en Afrique et ailleurs. Notre fashion week est suivie par une presse venue d'ailleurs. Les mannequins éclosent. Je suis très fière d'Aminata Faye qui a fait une clotûre du défilé Jean-Paul Gauthier en janvier dernier. La Dakar Fashion Week a été positive pour des créateurs, mannequins et la mode Africaine et Sénégalais. Aujourd'hui, nous avons des producteurs de défilés, chefs de backstages, des sociétés produisent des shows.

Aminata Faye, au défilé Jean-Paul Gauthier en janvier 2018

Aminata Faye, au défilé Jean-Paul Gauthier en janvier 2018

« La Dakar fashion week, ce n’est pas que des défilés de mode, c’est aussi une manière de partager notre culture. »

Quelques jours après la 16e édition du festival, comment vous sentez vous ?

Fatiguée (rires) ! C'est un réel marathon pendant 5 jours. Chaque jour, son défilé dans un lieu différent. Avec 50 mannequins, plus d'une centaine de guests, c'est une grosse organisation. Entre les bloggeuses, la presse et les invités c'est une semaine très intense car nous partageons aussi les cultures Sénégalaises et leur faisons découvrir la ville et ses alentours. La Dakar fashion week, ce n’est pas que des défilés de mode, c’est aussi une manière de partager notre culture.

Depuis le début de la fashion week, Des moments qui vous ont marquée ?

La toute première fois ! Les premières fois sont les plus impressionantes et les plus dures. Aujourd'hui, c'est plus facile. La première fois, j'étais toute jeune. Je venais d'arriver et je ne connaissais personne et personne ne me connaissait. Tout était tellement plus dur mais cela reste l'expérience la plus gratifiante car du haut de mes 23 ans, j'avais réalisé tout ça. C'était dur mais tellement bon. En 16 ans, nous sommes passés de 5 à 35 créateurs par édition. Ce qui marque c'est l'engouement des créateurs et la beauté du spectacle. Chaque année, je suis émerveillée. C'est un moment assez magique !

Vos coups de coeur à la Dakar Fashion Week 2018 ?

Il y en a tellement ! Je les aime tous ! S’ils sont à la Dakar fashion week, c’est parce que je les valide tous. J’ai bien aimé l’ouverture de la Dakar fashion week à l'ambassade de France avec le défilé masculin de Romzy. Sisters of Afrika a fait défiler de superbes tenues de mariage blanches très fluides et très jolies. Talansi qui a présenté sa collection composée de pièces fabuleuses au défilé du vendredi. J’ai adoré le défilé dans la rue avec ma grand-mère costumière Oumou Sy qui a fait un spectacle fabuleux avec des pièces magistrales. Toutes les mouvances de jeunes créateurs m'ont impressionnée !

Parmi les mannequins, ont défilé les trois finalistes de "La Nouvelle Top", une émission que je produis avec la chaîne A+. C'était une belle bataille, elles se sont données à fond. C'était chouette de les voir vivre leur rêve à fond.

L'accessoire mode qui ne vous quitte jamais ?

Mes nouvelles sandales roses avec le mètre ruban ! En 2 jours, on a eu une rupture de stock ! Je les mets avec des robes, en soirée. Elles sont super confortables et made in Sénégal par nos artisans.

LIRE AUSSI >> #ELLEcrush : les sandales en mètre ruban Adama Paris Studio

Des personnalités de la mode que vous suivez en ce moment sur Instagram ?

Kwena Says, c'est son nom sur Instagram. Nous avons le même penchant pour les coiffures afros décalées. J'aime son univers à la fois afro et super futuriste. C'est mon coup de coeur du moment. De ses looks à ses coiffures, j’aime tout. C’est une belle personne que j’ai eu l’occasion de rencontrer à Dakar.

Un styliste qui vous inspire en ce moment ?

Ahmed Jenke Tailly ! Le jour où il fera une collection, ce sera une très belle collection. Il montre son engagement pour l'Afrique, ce qui n'est pas forcément le cas de ceux qui fréquentent des personnalités comme Beyoncé et Naomi Campbell. Il aide beaucoup de créateurs, en Afrique. Il shoote des créateurs africains et utilise son influence pour aider les Africains à avoir accès à des stars comme Kim Kardashian ou Naomi Campbell.

Des top modèles que vous aimeriez voir un jour défiler à la Dakar Fashion week ?

Alek Wek, j'aime cette femme depuis le tout début ! Elle a le sens de l'Afrique inné en elle. Iman Bowie car c'est quelqu'un que j'admire depuis toute petite. J'aime son côté à la fois discret et business woman alors qu'elle a fait beaucoup. Dans ma tête, elle est intemporelle. J'aime bien aussi Imaan Hammam !

Des créateurs dont vous souhaitez voir les collections sur le catwalk de la Dakar Fashion Week ?

Duro Olowu et Maki Oh !

Si vous devez faire un voyage et qu’on vous demandait de prendre avec vous trois pièces dans votre dressing, quels choix feriez vous ?

Des sandales parce que j’aime toujours aller dans l’eau en vacances, un maillot de bain, et des lunettes. Le reste, on achètera sur place ! Je ne suis plus la fashionista qui voyage avec 20 kilos. Plus le temps passe, plus je voyage léger.

Le vêtement de votre dressing qui vous donnent le plus confiance en vous ?

Un boubou !

Les couleurs que vous aimez porter ? 

J'aime tout ! Je n'ai jamais eu de statement color. Quand je suis de très bonne humeur, je porte du rose fushia. J'aime les couleurs flahsys et pétantes.

Une citation mode qui vous inspire ?

Tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin.

Une maison de mode ou un designer avec lequel vous souhaitez collaborer un jour ?

En tant que personne, j'aime beaucoup Monsieur Saint Laurent ! Si je devais choisir un contemporain… je dirais la maison Gauthier. J'aimerais travailler avec jean-Paul Gauthier pour son côté décalé et un peu fou ! Moi qui ne sais pas faire compliqué, j'ai envie de travailler avec quelqu'un comme lui.