Beyoncé détient 100% de sa marque après le scandal #MeToo qui frappe Topshop

#MeToo

Beyoncé détient 100% de sa marque après le scandal #MeToo qui frappe Topshop

© IVY PARK

Écrit par ELLE.CI
Publié le 19 novembre 2018 à 16h45

#MeToo

Beyoncé ne veut plus jamais être associée à la marque Topshop ou à Philippe Green son PDG, sur qui pèsent les accusations de harcèlement sexuel. Elle a récemment mis fin à leur collaboration en rachetant la totalité des parts de Topshop - estimées à 50% - qui avait aidé la marque à se lancer en 2016.

Dans un communiqué de la marque publié le mercredi 14 novembre. Ivy Park, on peut lire que les magasins Topshop allaient gérer la quantité des stocks restant et assurer la livraison des commandes en cours, mais que les deux labels opèreront séparément désormais. « Après des discussions de près d'un an, Parkwood a acquis 100 % de la marque Ivy Park », peut-on lire.

Les raisons qui ont poussé la marque à prendre ses distances de Topshop sont dues aux allégations de harcèlement sexuel, harcèlement racial à l'encontre du propriétaire du groupe Arcadia - maison mère de Topshop, le milliardaire Sir Philip Green.

Il est également accusé d'avoir usé d'accords de non-divulgation et d'avoir fait des transactions financières louches pour empêcher à ces allégations de faire surface.

LIRE AUSSI >>  A Star is Born : c'est Beyoncé qui devait jouer le rôle de Lady Gaga