Les plats populaires de la RDC que vous devez absolument tester

Fooding Congolais

Les plats populaires de la RDC que vous devez absolument tester
Laura Bingoto
Écrit par Laura Bingoto
Publié le 16 août 2019 à 10h30

Fooding Congolais

LIRE AUSSI >> West Abidjan : Découvrez l'alliance incroyable de la gastronomie Japonaise-Péruvienne

On dit que la meilleure façon d’avoir une "’expérience complète" d’un nouvel endroit est de s’imprégner de sa culture, son peuple, sa musique mais surtout de sa gastronomie . Si vous avez l’occasion de vous rendre au Congo, voici les plats que vous ne devez pas manquer. 

Pondu/Sombe

C'est un repas populaire que l'on trouve dans toute la RDC, chaque région ayant sa propre variante de la recette.

Son ingrédient principal est le Pondu (les feuilles de manioc). Elles sont rincées à l'eau chaude puis pilées pour devenir presque poudreuses. La préparation est ensuite agrémentée avec des ingrédients supplémentaires comme l'huile de palme, des oignons, du poisson fumé ou de la viande. 

Pondu

@shecooksitall

Fumbwa/Fumbua

C’est légume vert cultivé localement qui est coupé en fines tranches, séché et préparé. Comme la plupart des mets congolais, les recettes sont souvent des « secrets de famille » transmis d’une génération à une autre. Pour ce plat la variante la plus populaire du repas se fait avec de la pâte d'arachide, des oignons et de l’ huile de palme.

Fumbwa

@shecooksitall

Nsaka Madesu/ Pondu Madesu

Un mélange de pondu (feuilles de manioc écrasées) et de haricots, pour la plupart des haricots blancs ou bruns, préparés avec de l'huile de palme, des tomates et d'autres ingrédients d'assaisonnement. Ce plat est très populaire dans les provinces de Kongo Central et Kinshasa.

Nskaka Madesu

@shecooksitall

Liboke

Le mot liboke signifie paquet en Lingala. C’est un plat congolais cuit à la vapeur. La recette varie encore une fois d’une région à une autre mais le liboke est souvent cuisiné avec du poisson frais, de la tomate et des épices. Les ingrédients sont placés dans de larges feuilles et cuits à la vapeur. Ce plat savoureux peut être accompagné de Kwanga. 

Liboke

@sveta_en_afrique

Le Fufu

Le Fufu est un accompagnement de base en RDC. Dépendant des régions, il peut être à base de manioc ou de maïs et d’eau. Cette pâte est cuite jusqu’à une certaine consistance pour ensuite être dégustée avec toutes les sauces congolaises.

water-fufu-3-2

Kwanga/Chikwange

Comme tous les pays qui consomme le manioc, la RDC a sa propre version populaire connue sous le nom de Kwanga ou Chikwange. Fabriqué localement, le processus y comprend la fermentation des racines de manioc qui sont ensuite moulue pour faire une pate compacte. Cette pate est ensuite cuite à la vapeur dans des feuilles.

La Chikwange peut être servie avec des légumes, des grillades, des sauces ou de la viande/volailles, en tant qu’accompagnent. 

Kwanga

@congofoodweek

Likayabu

Le likayabu ou Munsambu fait partie de la gastronomie congolaise depuis le XVe siècle. Adopte par le peuple Kongo et ensuite popularisé dans le reste du pays, ce poisson salé se consomme de plusieurs manières. Après avoir été dessalé, il peut être fris avec des oignons et des poivrons ou en sauce avec des champignons noirs, de la pâte d’arachide et des chenilles.

Likayabu

@gisele_cooking

LIRE AUSSI >> Instafood : quand les blogueuses africaines s’y mettent