#ELLEteste : le brunch dominical du Radisson Blu d’Abidjan

Excellent ! 

#ELLEteste : le brunch dominical du Radisson Blu d’Abidjan

© Lafalaise Dion

Lafalaise Dion
Écrit par Lafalaise Dion
Publié le 26 janvier 2018 à 13h49

Excellent ! 

Dimanche 21 janvier 2018, j’ai pris part au brunch du Radisson Blu Hotel d’Abidjan. Situé sur le boulevard de l’aéroport, cet établissement hôtelier 5 étoiles propose chaque dimanche un somptueux brunch aux habitants de la capitale économique.

 

Il est 11 heures GMT, soleil au zénith, je fais mon entrée au Radisson Blu Airport. Je passe les deux postes de sécurité avant de pouvoir y accéder. Ici, la sécurité est de mise. Une fois dans le hall, mon flair est immédiatement saisi d’une agréable senteur florale distillée dans toutes les pièces de l’hôtel. Imprégnée du parfum, je me dirige à l’endroit indiqué. Après quelques minutes de marche dans le couloir, je pénètre enfin dans le restaurant Larder.

 

Un cadre enchanteur

Restaurant Larder 2

Pièce aérée, spacieuse, une vingtaine de couverts soigneusement dressés, de grandes baies vitrées dans le fond la salle qui laissent entrevoir la piscine. D’ici, on peut même apercevoir quelques silhouettes de participants qui ont même décidé de se mettre à l’eau avant de prendre part au buffet. Des musiciens installés dans le fond la pièce, face aux sièges, proposent une variété musicale pour le plaisir des “bruncheurs”. Enfin à l'extrême droite de la pièce, le gigantesque buffet exposé. Les cuisiniers sont à pied d'œuvre pour peaufiner les derniers détails. Dix minutes après mon arrivée, les premiers participants font leur entrée. C'est une famille de 4 personnes. M. Rodrigue Essoh, le maître d'hôtel se rapproche avec un grand sourire et annonce aimablement : « Le buffet est ouvert ». 

 

L’embarras du choix 

IMG_8225

 

Sans me faire prier, je le suis. Une fois face à tous ces succulents mets, j’ai l’embarras du choix. Heureusement, je suis vite secourue par Agbakla Anani le chef cuisinier qui décide de me présenter le menu du jour et par la même occasion, me permettre de faire un choix :

 

« Pour les entrées du jour, on vous propose des fruits de mer frais (écrevisses, langoustes, moules, Saint jacques), du saumon fumé, des viandes (bœuf, porc), des salades composées.  Pour les repas chauds, vous avez des brochettes de bœufs, des lasagnes aux fruits de mer, du poisson farci, du poulet rôti, la soupe d’agneau et du Kédjénou de poulet. Plus loin, vous avez la table de chawarma pour ceux qui en désirent. ».

 

Le brunch du Radisson Blu est un buffet éclectique avec une partie occidentale, africaine et même une touche orientale. Enfin, voici le coin du pâtissier : le dessert. Il nous est proposé des gâteaux à la vanille, au chocolat. De la mousse au chocolat, à l’orange, aux fruits de la passion, de la tarte aux pruneaux et des fruits de saison. Á côté de tous ces plats, vous avez l’espace réservé aux tout-petits. Des mini pizzas, des poulets nuggets, du pop-corn, des gaufres.

 

Au cours de la visite guidée, je découvre qu’une équipe de plus de 15 personnes est mobilisée chaque dimanche pour réaliser ce chef d'œuvre gustatif. Toutes les semaines, un nouveau menu est choisi et réalisé par l’équipe du Radisson Blu. Cela permet d’être émerveillé à chaque passage.

 

On se met à table

 

 

BRUNNCH

 

 

À la suite de la visite, on n’a qu’une seule envie : se mettre à table. Je décide de me laisser tenter par une sélection de toutes les entrées. Ce genre d’occasion, c'est uniquement les dimanches (rires).

 

Après l'entrée, une bonne respiration est nécessaire pour “attaquer” le plat principal.  Je commence par une cuisse du copieux rôti de poulet accompagné de pommes de terre cuites à la vapeur. C’est un vrai régal.

 

Le poulet cuit à point, la savoureuse sauce d'accompagnement, les pommes de terre, tout était si bon ! C'était un moment de pur délice. À la fin du repas, je prends une nouvelle assiette, cette fois pour le kédjénou de poulet assorti à la semoule de manioc (attiéké). Encore un bon choix, la saveur de chaque épice est prononcée, le poulet aussi tendre que le premier. En quelques minutes, j’avais fini ma seconde assiette et j’avais assouvi ainsi ma faim. Je dus patienter une demi-heure pour prendre un dessert.

 

Pour le dessert, je fus moins gourmande, une part de mousse au chocolat m’avait largement suffi. Je pris tout de même une belle clémentine pour le chemin.

 

 

Tous à la piscine

BRUNC

Peu à peu, la salle se vidait. Tous passaient la baie vitrée pour aller tout droit à la piscine de 22 mètres. Parents et enfants à l’eau. Á chacun son bassin. Je pris mes paires de lunettes et je m’installais pour une petite lecture. Puis l’heure redoutée me surprit. Il était déjà 16 heures, l'heure de la fin du brunch.

 

 

 

Maitre Essoh vint me demander si je souhaitais prendre un dernier repas. C’est avec douleur que je dis non, car mon estomac m'avait trahi. Il m’était impossible d’avaler de nouveau. La musique s’arrêta et depuis, je n’ai qu’une seule pensée : les saveurs du brunch made in Radisson Blu !

 

 

 

Verdict !

IMG_8245

 

Ce brunch est de loin le meilleur auquel je pus prendre part à ce jour. Et pourquoi ?

 

Le prix : pour 28 000 F CFA par personne, vous avez accès à un buffet et à la piscine. Un tarif accessible pour un brunch comme celui-ci.  Pour les enfants de 6 à 12 ans, l’entrée est à 15 000 F CFA. Quant aux bambins de 0 à 6, l’accès est totalement gratuit.

 

 

L’ambiance : présents depuis l’instauration du brunch,  les trois musiciens de l’orchestre Mlwlessels assurent la bonne ambiance des lieux. Forts de leurs nombreuses années d'expérience musicale, ils adaptent leur musique à la clientèle. « Lorsqu'on voit arriver un client, on sait tout de suite quelle musique jouer. Quand il mange, on sait la musique approprié. Quand il digère, on sait la musique dont il a besoin », explique Elvis Kelly, le guitariste du groupe.

 

La nourriture : comme dirait l’ivoirien “On mange bien et beaucoup au Radisson Blu”, et on en a pour son argent et même plus. Lafalaise Dion