Transpiration excessive : comment la traiter ?

Stop !

Transpiration excessive : comment la traiter ?

©DR

Mayline Meynard
Écrit par Mayline Meynard
Publié le 06 janvier 2019 à 12h00

Stop !

1% à 3% de la population souffrirait d’une transpiration excessive. C’est un sujet tabou et peu de patient osent consulter un médecin. Pourtant des solutions efficaces existent pour contrôler la production de sueur.

Pourquoi transpirons-nous ?

Transpirer est un phénomène physiologique normal puisque la transpiration permet de rafraîchir le corps, lorsque la température corporelle augmente.

On transpire naturellement lors d’une activité physique, lorsqu’il fait chaud ou en cas de fièvre ou maladie. L’hypothalamus, une glande située dans le cerveau, agit comme centre de contrôle pour réguler la transpiration. L’hypothalamus a pour fonction de maintenir la température du corps autour de 37°C. Lorsque la température du corps est trop élevée, il s’active pour faire dilater les artères et augmenter la production de sueur. Lorsque la sueur s’évapore, elle refroidit le corps.

Elles produisent en moyenne, 1 litre de sueur par jour.

En cas de transpiration excessive, la production peut atteindre trois à quatre litres par jour.

transpiration 2

Quelles sont les causes ?

C’est généralement durant la puberté que commence la sudation excessive. Les professionnels ont observé que le phénomène se déclarait principalement chez les personnes qui éprouvent une gêne sociale, des rougissements ou encore des palpitations cardiaques. Les personnes victimes de transpiration excessive sont touchés le jour et jamais la nuit.

Ainsi, dans le cas d’un patient ayant une transpiration abondante, l’hypothalamus est déréglé puisqu’il fonctionne excessivement lorsque la personne est stressée ou anxieuse.

Comment la traiter ?

Plusieurs méthodes s’offrent à vous, si vous souhaitez contrôler votre transpiration excessive.

-   Commencez par avoir une alimentation saine : il faut éviter l’alcool, le tabac, les aliments contenant de la caféine (le café, le thé, le chocolat ou les sodas à base de caféine) ainsi que la nourriture épicée car ils stimulent la production de sueur.

-   Bien réaliser sa toilette : vous devez utiliser un savon doux 1 à 2 fois par jour sur les zones sujettes à l’hyper-transpiration. Pensez bien à sécher ses parties pour éviter la macération qui pourrait favoriser l’apparition de mycoses.

-   Portez des vêtements appropriés : il est préférable de porter des vêtements amples en matières naturelles comme le coton, le lin ou la laine. Evitez les matières synthétiques. Si vous transpirez abondamment des pieds, n’hésitez pas à changer 2 fois par jour vos chaussettes

-   Utilisez des protections adhésives : ces patchs se placent facilement sous les aisselles et permettent de cacher les traces de sueur et protéger les vêtements.

-   L’épilation : cela permet de réduire l’adhésion de la sueur aux poils.

LIRE AUSSI >>  Bébé, ado, adulte : l'acné n'a pas d'âge