Les huiles végétales que vous pouvez appliquer sur le visage sans avoir d'acné

Les huiles végétales à avoir

Les huiles végétales que vous pouvez appliquer sans avoir d'acné

© Shutterstock

Écrit par ELLE.CI
Publié le 30 octobre 2018 à 16h18

Les huiles végétales à avoir

Les huiles végétales ont longtemps eu la réputation d'être comédogènes, c'est-à-dire d'obstruer les pores et donc favoriser l'apparition de boutons d’acné et micro-kystes. Or, toutes les huiles végétales ne sont pas comédogènes ! Certaines huiles permettent de lutter contre l'acné et d'atténuer les tâches d'hyperpigmentation.

La comédogénicité d’une huile végétale se mesure en fonction de trois facteurs : 

  • La sensibilité à l'oxydation
  • La vitesse de pénétration sur la peau
  • Sa fraîcheur

Les huiles ont également ce qu'on appelle un indice de comédogénicité. La rédaction vous propose de découvrir celles que vous pouvez appliquer sur la peau les yeux fermés !

Les huiles non comédogènes

HUILE-BAOBAB

Les huiles de baobab, argan, avocat, babassu, de mangue, figue de barbarie, jojoba, noisette, chanvre s'appliquent sans problème sur la peau du visage. L'huile de jojoba régule même la production de sébum et celle de baobab permet de lutter contre l'acné. Privilégiez des huiles de petits producteurs que vous pouvez trouver facilement localement comme l'huile de baobab.  Le beurre de karité fait également partie de cette catégorie.

Où en acheter ? Calebasse CreationNaturalis.ci

Les huiles peu comédogènes

huile-marula

Si vous avez une peau normale et sans problèmes d'acné, voici celles que vous pouvez appliquer : carthame, marula, neem, nigelle, ricin, sésame, abricot, amande douce, macadamia, olive...

Les huiles très comédogènes 

Les huiles très comédogènes sont à fuir par tous les types de peaux. Vous pouvez les appliquer sur le corps et les cheveux mais elles sont à proscrire sur le visage. Parmi ces mauvaises élèves, il y a le beurre de cacao, l'huile de carotte, coco, coton, palme, Rose Musquée...Pour la petite info, l'huile la plus comédogène est celle de germes de blé.