Sommeil : 5 aliments à fuir avant de dormir

Á proscrire

Sommeil : 5 aliments à fuir avant de dormir

© fashion cooking

Écrit par ELLE.CI
Publié le 23 février 2018 à 19h24

Á proscrire

Pour un bon sommeil réparateur, certains aliments sont à proscrire le soir avant d'aller dormir. Cette sauce graine et ce foutou vous font de l'oeil pour dîner tardif ? Passez votre chemin. Vous comprendrez mieux en lisant cet article.

Selon certains experts, certains aliments peuvent perturber votre sommeil. C'est ce qu'affirme Mark J. Muehlbach, docteur à l'école américaine de la science du sommeil. Cela ne veut pas dire d'éviter à tout prix ces aliments le soir mais veillez à les manger 2 ou 3 heures avant d'aller dormir car la digestion et le sommeil seraient intimement liés.

1. La caféine

Qui dit caféine pense café mais elle se cache dans le thé noir et le chocolat. Ce qui veut dire que vous pouvez en consommer sans même vous en rendre compte. Il est bien connu que la caféine est un stimulant nerveux et peut perturber votre sommeil. Il vaut mieux stopper la caféine après 17h ou avant si vous êtes une couche-tôt.

2. L'alcool

Évidemment, l'alcool perturbe le sommeil. Il ne vous empêchera pas de dormir mais réduira la qualité du sommeil. Les effets de l'alcool sont similaires à la caféine.

3. Le sucre

Le sucre et particulièrement le sucre ajouté qui apporte de l'énergie, énergie à éviter avant d'aller au lit. Le sucre procure un pic d'énergie qui n'est absolument pas nécessaire le soir. Pour les desserts au dîner, privilégiez des fruits plutôt qu'un bout de gâteau.

4. La nourriture épicée et acide

Vous aimez toujours accompagner votre repas de votre pâte de piment ou du piment frais ? Il vaut mieux ralentir le soir. Le reflux acide est plus susceptible de se produire pendant le sommeil lorsque nous sommes couchés, car il est plus facile pour l'acide gastrique de remonter à travers l'œsophage. Manger des aliments qui sont très épicés ou pleins d'acide - comme la tomate et le citron - peuvent aggraver cet effet.

5. Les légumes fibreux et le chou

Les aliments fibreux comme les haricots et les légumes crucifères comme le chou sont un peu plus difficiles à digérer, car ils contiennent des sucres, des olgiosaccharides et du raffinose, qui peuvent causer des ballonnements et des gaz lorsqu'ils sont consommés en excès. Cela ne veut pas dire qu'ils sont mauvais pour vous (ils ne le sont pas), ils exigent juste plus de travail de votre appareil digestif.