Smartphones, ordinateurs : Lumière bleue attention les yeux

Santé

Smartphones, ordinateurs : Lumière bleue attention les yeux
Écrit par ELLE.CI
Publié le 23 octobre 2019 à 12h26

Santé

Smartphones, télévisions, ordinateurs, tablettes…ces objets ont révolutionné notre vie, nous facilitant considérablement le quotidien, mais le revers de la médaille c’est que désormais, du lever au coucher, le temps passé devant les écrans est devenu considérable. Ces objets nous facilitent la vie mais l’émission de longueurs d’onde qu’ils émettent, n’est pas sans conséquences sur notre santé.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Émise naturellement par le soleil, la lumière bleue est produite artificiellement par les éclairages et les écrans et cela de manière beaucoup plus intense. Si l’œil humain est un excellent filtre au rayonnement ultraviolet, il peine cependant à faire barrage à cette lumière bleue.

Quel impact sur la santé ?

L’impact sur la santé n’est pas immédiat, mais sur le long terme, l’exposition prolongée à cette lumière agit de manière néfaste sur la santé.
Sur le sommeil : la lumière bleue entretient un état d’éveil du cerveau et repousse l’endormissement, nuisant également sur la qualité du sommeil. En cause ? la production de mélatonine, hormone du sommeil, qui serait empêchée par la lumière bleue. Il est donc conseillé d’arrêter de regarder tous écrans 1h30 avant d’aller se coucher.

Sur les yeux : Vision trouble, difficultés d’accommodation, yeux secs et irrités, maux de tête, douleurs au cou et au dos… des maux bien connus de ceux qui passent plusieurs heures par jour assis devant un écran. L’exposition prolongée à la lumière bleue provoquerait une réaction chimique qui peu à peu tuerait les cellules et provoquerait une réduction de l’acuité visuelle tout en  augmentant les risques de  dégénérescence maculaire pouvant provoquer une fatigue oculaire, mais aussi favoriser l’apparition de la cataracte.

Qui sont les plus fragiles ?

Les enfants et les adolescents, dont le cristallin est plus sensible aux ondes courtes, ce qui empêche donc les yeux de filtrer pleinement, sont les personnes les plus vulnérables.
Outre les enfants et les adolescents, d'autres personnes sont particulièrement sensibles à la lumière bleue. Il s'agit des nourrissons, des femmes enceintes, des personnes âgées, des personnes souffrant de troubles du sommeil, de migraine ou de pathologies oculaires.

Comment se protéger ?

La première règle est de limiter au maximum le temps passé devant les écrans.

Pour les enfants qui jouent aux jeux vidéo ou qui passent du temps devant les écrans, il est conseillé de faire une pause de 15 minutes au bout de deux heures d’exposition.

Pour la télévision, il est conseillé d’éviter au maximum de la regarder plongé dans le noir total mais de privilégier un éclairage avec une lumière de faible intensité, placée de préférence derrière l’écran afin de contrebalancer le contraste de l’écran.

Pour les téléphones, la plupart des nouveaux modèles disposent désormais d’une fonction permettant de filtrer l’émission de  lumière bleue (« night shift » sur IPhone, « confort des yeux » sur Android).
Si l’on est amené à travailler de longues heures sur écran, il est conseillé de se munir de lunettes  équipées de verres spéciaux pour filtrer la lumière bleue.

A la maison, privilégiez l’éclairage de type « blanc chaud » avec une température de couleur inférieure à 3 000 k.