Santé : ces sucres cachés qui font mal

Les méfaits du sucre

Ces sucres cachés qui font mal
Dr Bouboutou Kaboré Linda
Écrit par Dr Bouboutou Kaboré Linda
Publié le 18 décembre 2018 à 18h33

Les méfaits du sucre

Chaque semaine, découvrez les conseils de Dr Bouboutou Kaboré Linda, pharmacienne et fondatrice d'Africa Santé Expo, le grand rendez-vous du monde de la santé et de la beauté en Afrique.

L’OMS recommande 25 grammes de sucre par jour, 20% de la population mondiale est en surpoids et ce chiffre ne cesse d’augmenter car notre consommation est cinq fois supérieure.

Combien de morceaux de sucre consommons-nous par jour ? 

Petit déjeuner :
  • café, thé ou chocolat au lait avec : 1 ou 2 morceaux de sucre
  • Viennoiserie : 2 morceaux de sucre
  • Jus d’orange : 2 morceaux de sucre
Déjeuner :
  • un soda : 7 morceaux de sucre
  • 60g de pain : 5 morceaux de sucre
  • yaourt aux fruits : 2 morceaux de sucre
  • gâteau : 5 morceaux de sucre
Goûter :
  • biscuit : 1 morceau de sucre
  • barre chocolatée : 3 morceaux de sucre

La plupart des sucres sont cachés dans des aliments industriels considérés comme non sucrés pour masquer le goût et le manque de qualité. Le sucre diminue l’acidité, améliore le goût, stabilise et conserve. C’est le « booster » de notre cerveau, muscles et cellules.

Dans un même produit, il est ainsi possible de tomber sur différents glucides (lire les étiquettes). Il existe des glucides naturels dans les fruits, les céréales complètes, les légumineuses, les produits laitiers nature, comme le fructose, le glucose, saccharose, lactose, sirop d’érable, d’agave, le miel ou la stévia.

Attention aux sucres de synthèse ou édulcorants comme le fructose-glucose, le sorbitol, l’aspartame, le sucralose, l’isomalt, l’isoglucose, la saccharine, le cyclamate, l'acésulfame-K, le sirop de maïs à base de fructose etc... Ces faux sucres produisent une brutale montée d’énergie éphémère, qui redescend plus bas que le pic initial. Plus on en mange, plus le cerveau en réclame. Si on en manque, on se met en colère. Ils sont convertis 20 fois plus vite en graisse dans le foie que le glucose, le cerveau ne reconnaît pas que le corps a été nourri Résultat : la sensation de faim persiste, on mange encore, le corps devient léthargique et on n'a plus envie de faire d’activité physique. Le cocktail parfait pour stocker la graisse et mener à l’obésité. Le sucre serait une drogue plus addictive que la cocaïne. Le sevrage est difficile. il se « caramélise » dans le corps.

Les méfaits du sucre :

  • Obésité : stockage du sucre dans les cellules graisseuses, embonpoint abdominal
  • Hypertension
  • Maladies Cardiovasculaires : AVC, Infarctus, artériosclérose
  • Diabète 2 : glycémie élevée
  • Cholestérol et augmentation des triglycérides
  • Reins : insuffisance rénale, petits vaisseaux endommagés
  • Cerveau : perte de mémoire, des fonctions cognitives, démence, dépression, addiction
  • Foie : stéatose, cirrhose ou cancer hépatique
  • Intestin : fermentation de la flore intestinale, flatulences, gargouillis, diarrhée, candidoses, diminution des défenses naturelles
  • Dents : caries dentaires, plaques dentaires, gingivites, érosion de l’émail
  • Articulations : Inflammations, lésions du cartilage
  • Peau : Inflammation de la peau, acné, sécheresse, vieillissement cutané
  • Yeux : Cataracte, DMLA, rétinopathie, cécité
  • Nerfs : perte de sensibilité mains pieds, gangrène, amputations
  • Impuissance, Syndrome du canal carpien

Les bons gestes :

  • Manger Moins sucré
  • Boire moins sucré
  • Perdre du poids : le gras qui entourent les organes comme le foie, empêche l’utilisation de l’insuline,
  • Faire de l’exercice : action sur la musculature, sur la graisse et l’absorption de l’insuline
  • Arrêter alcool et cigarettes car ils ont un effet néfaste sur l’insulino-sécrétion et la sensibilté

Les plantes hypoglycémiantes après avis de votre diabétologue : fenugrec, ginseng, gingembre, curcuma, cannelle, myrtille.

LIRE AUSSI >> Santé et forme : l'harmattan s'installe...Que faire ?