Le vrai du faux : les idées reçues sur le soutien-gorge

Faux ! Faux ! Faux !

 Le vrai du faux : les idées reçues sur le soutien-gorge

© DR

Lafalaise Dion
Écrit par Lafalaise Dion
Publié le 18 octobre 2017 à 23h40

Faux ! Faux ! Faux !

Le soutien-gorge favorise l’apparition des seins. Il maintient la poitrine ferme, il augmente les risques de cancers du sein. Qu'est ce que vous n’avez pas déjà entendu à propos du soutien-gorge depuis l'âge de la puberté jusqu'à ce jour ? Tant d'idées fausses qui ont malheureusement changé vos habitudes.  Aujourd'hui, on a décidé d'énumérer toutes ces idées reçues sur le soutien-gorge.

Ne pas porter de soutien gorge n'est pas bon pour la poitrine : Faux

Vous devez savoir qu'il est nécessaire de laisser de temps en temps respirer votre poitrine et porter un soutien-gorge en permanence n'est pas une bonne idée.

Il faut dormir avec un soutien-gorge pour une poitrine ferme : Faux

Le soutien-gorge n’a pas vocation à maintenir vos seins fermes. Vous perdez inutilement en confort en vous infligeant ceci toute la nuit ! Votre peau ne s'allongera pas parce que vous êtes allongée sans soutien gorge.

La taille du bonnet est plus importante que la taille de la bande : Faux

Encore du faux !  Les deux sont tout aussi importants pour un confort et un maintien optimal.

Porter un soutien-gorge fait tomber la poitrine plus vite : Faux

C’est la contre-vérité la plus répandue chez les femmes. Vous devez même savoir que pour les bonnets A et B, il est inutile d'en porter si vous ne le voulez pas, en effet, le poids de votre poitrine ne compromettra pas sa fermeté. Cependant pour les bonnets au dessus, il est nécessaire sans quoi les effets de la pesanteur feraient plus rapidement leur travail.

Les soutiens-gorge augmentent les risques de cancer : Faux

soutien-gorge-push-up-gossard-superboost-lace-pink-41369_1200x1200

Il a souvent été dit que le soutien-gorge compressait les divers ganglions et canaux lymphatiques, et que, du coup, les toxines n’étaient plus éliminées naturellement par le drainage lymphatique et s’accumulaient dans le sein, faisant apparaître au fil du temps, kystes, fibro kystes et tumeurs cancéreuses. Pour vérifier s’il existait un réel lien entre cancer du sein et port du soutien-gorge, une étude américaine, publiée dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention, a été menée par l'équipe de recherche du Cancer Research Center de Seattle (États-Unis) sur un très grande nombre de femmes dont les 2/3 souffraient des 2 cancers du sein les plus courants. Au final, les conclusions de cette étude montrent qu’il n’existe pas lien entre le port de soutien-gorge et l’augmentation du risque de cancer du sein (et ceci peu importe la durée quotidienne du port du soutien-gorge, le modèle, la présence ou non d'armatures, ou encore l'âge où l'on commence à en porter).

Porter des soutiens-gorges tôt permet aux seins de pousser : Faux

giff17

Faux et archi-faux ! Porter un soutien gorge tôt ne vous fera pas pousser les seins.

Ne jamais laver son soutien-gorge en machine : Faux

C’est un conseil erroné que vous entendrez toujours à chaque fois que vous sortirez le linge en présence de vos amies. En réalité, si vous utilisez la bonne lessive, vos sous-vêtements devraient sortir sains et sa ufs de cette expérience. Utilisez un sac en filet pour les protéger pendant le lavage en machine.

LIRE AUSSI >>  Et si la virginité de la femme n'était qu’un mythe