L’huile de Coco, l’alliée des troubles gynécologiques

Astuces naturelles

L’huile de Coco, l’alliée des troubles gynécologiques
Écrit par ELLE.CI
Publié le 23 octobre 2019 à 15h25

Astuces naturelles

Bien connue pour ses vertus beauté, notamment sur les cheveux et la peau, l’huile de coco est bien plus qu’un partenaire « beauté », on la surnomme « la pharmacie en bouteille ». Voici les vertus insoupçonnées de l’huile de coco pour traiter les petites gênes au niveau de la zone gynécologique.

Grâce à sa forte teneur en acide gras saturé, l’huile de coco est antimicrobienne, antifongique, anti-colibacille, anti-streptocoque, anti-staphylocoque, antiseptique, antivirale ou encore hydratante. Découvrez deux façons d’utiliser cette huile bienfaitrice pour traiter les troubles vaginaux.

Pour soigner les mycoses

Les mycoses vaginales, dues à un champignon microscopique, sont fréquentes chez les femmes. Elles se manifestant souvent par des démangeaisons intenses, des brulures,  des pertes inhabituelles voir des saignements. Les mycoses apparaissent généralement lorsque l'hygiène intime d'une femme est excessive ou effectuée avec des produits trop agressifs. Grâce à ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antiinflammatoires, l’huile de coco est un remède naturel efficace pour lutter contre ces désagréments qui peuvent s’avérer douloureux et dérangeants.

Mettre une cuillère à café d’huile de coco (que vous choisirez vierge et pressée à froid) sur un coton et tapoter les zones infectées. A effectuer 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition de la gêne.
Pour une efficacité encore plus redoutable, vous pouvez associer votre huile de coco avec de l’huile essentielle de Tea Tree, qui possède des vertus antimycosiques.Pour l'utiliser, il suffit de déposer une goutte d'huile essentielle de Tea Tree dans une cuillerée à café d'huile de coco, à appliquer avec un coton au niveau des parties infectées.

Vous pouvez trouver de l’huile de Tea Tree à la boutique Eucalyptus à Cap Sud ou dans les pharmacies.

Pour lubrifier

La lubrification vaginale est un processus naturel, mais parfois cette lubrification n’est pas suffisante et certaines femmes rencontrent des soucis de sécheresse vaginale,  ce qui peut produire un inconfort voir des douleurs durant les rapports sexuels. L’huile de coco peut donc aider à lubrifier, et permettre ainsi un rapport sexuel agréable, indolore et vous aider à atteindre un orgasme plus facilement.

Attention, l’huile de coco ne doit absolument pas être utilisée avec un préservatif, car comme tous les lubrifiants à base d’huile (naturelle ou pas), elle peut dégrader le latex du préservatif et provoquer des risques de déchirures. Pour une lubrification avec utilisation d’un préservatif, préférez plutôt des lubrifiants à l’eau.