Des chercheurs ont créé un implant vaginal contre le VIH / Sida

La science progresse !

 Des chercheurs ont créé un implant vaginal contre le VIH / Sida

© DR

Écrit par ELLE.CI
Publié le 26 Avril 2018 à 10h34

La science progresse !

La science ne cesse de faire des progrès remarquables ! Il semble qu’il n'y ait plus de limites ! Au Canada, des chercheurs de l’Université de Waterloo ont créé un implant vaginal pour protéger les femmes du virus du Sida.

Les résultats des études ont été publiés le mois dernier dans le “Journal of Controlled Release.”. Pour les études, l’équipe de scientifique s’est appuyée sur d’anciennes enquêtes menées sur des prostituées au Kenya. Après des rapports avec des clients séropositifs, ces dernières avaient résisté au VIH grâce à l’inactivité de leurs cellules T (qui occupent une place primordiale dans le système immunitaire).

Paradoxalement, en étant actives, elles sont plus susceptibles de permettre au virus du Sida de se reproduire et donc, de contaminer une personne. Suite à ces découvertes, les scientifiques ont fixé leur objectif : endormir ces cellules, avec l’aide d’un médicament, pour stopper net la propagation de la maladie dans l’organisme.

Conçu comme un stérilet, cet implant cible directement l’appareil génital de sa porteuse. "Il répand de l’hydroxychloroquine (HCQ), un antipaludique employé en rhumatologie, qui est absorbé par les parois du vagin à travers la matière poreuse du tube", expliquent les chercheurs dans le rapport de leur enquête. En d’autres termes, l’implant diffuse un soin destiné à réduire le processus d’inflammation. Seul bémol dans l’histoire ? Il n’est précisé nulle part dans les recherches des scientifiques que le HCQ a pour effet secondaire d’endommager la rétine… En plus, malgré le potentiel de ce nouvel outil, les chercheurs se demandent encore si leur invention pourrait être efficace contre la transmission du virus du Sida.

LIRE AUSSI >> Endométriose : ce que les femmes qui en souffrent ressentent