#ELLEteste : un diagnostic capillaire à la Clinique du cheveu

La rédaction a testé

#ELLEteste : un diagnostic capillaire à la Clinique du cheveu
Écrit par ELLE.CI
Publié le 05 novembre 2018 à 17h53

La rédaction a testé

Entre les tresses, défrisages, tissages...le cheveu crépu est souvent mis à l’épreuve. Casse, sécheresse, alopécie...nous avons tous, à certains moments de notre vie, rencontré différents problèmes de cheveux ou de cuir chevelu. Qui d’entre vous n’a jamais essayé de produits « miracle » ou suivi les conseils plus ou moins éclairés de notre entourage pour au final avoir des résultats en deçà de nos attentes ?

C’est pour cette raison qu’il est important de connaître l’état et le fonctionnement de son cheveu grâce à un diagnostic capillaire. Il est essentiel de faire un diagnostic pour se construire une routine capillaire adaptée. Diane de la rédaction d’ELLE.CI a alors décidé de tester un diagnostic capillaire complet avec de vrais experts à la Clinique du Cheveu Abidjan.

La petite histoire de La Clinique du Cheveu

Les produits de la marque Clinerience disponibles à la Clinique du cheveu

Les produits de la marque Clinerience disponibles à la Clinique du cheveu

Les produits de la marque Clinerience disponibles à la Clinique du cheveu

Les produits de la marque Clinerience disponibles à la Clinique du cheveu

Depuis 1974, Le réseau d’instituts capillaires “La Clinique du cheveu” met à disposition de ses clients son expertise et des protocoles de traitements précis pour traiter diverses problématiques capillaires comme l’alopécie, la sécheresse.... Depuis quelques semaines, la Clinique du cheveu est installée rue de la paix, au coeur de Marcory Résidentiel. C’est la fondatrice de l’institut à Abidjan, qui elle-même confrontée à des problèmes capillaires a eu recours aux services de la Clinique du cheveu à l’étranger. Satisfaite, elle a voulu apporter leur expertise en Côte d’Ivoire.

Dès qu’on passe la porte de la Clinique du Cheveu, on comprend immédiatement que l’amateurisme n’a pas sa place ici. La décoration est raffinée, les thérapeutes capillaires en blouses blanches m’accueillent avec professionnalisme et les traitements sont soigneusement disposés sur les étagères d’un blanc immaculé.

Le diagnostic capillaire

Je suis accueillie par la trichologue qui m’accompagne dans le bureau de consultation (pour celles et ceux qui l’ignorent, un(e) trichologue est un(e) expert du cheveu). Arrivée dans le bureau, je découvre les diplômes de trichologie au mur et un appareil attire mon attention. La trichologue m’explique qu’il s’agit de « Hairview, un microscope capillaire de dernière génération ». Puis, elle me détaille le déroulement de la séance et me fait asseoir en face de l’appareil HAIRVIEW. « Le diagnostic porte sur sur le cuir chevelu, le follicule pileux et le cheveu pour que vous ayez une vision exacte de votre situation capillaire. ». C’est ainsi que commence le diagnostic

Étape 1 : le questionnaire ultra-précis

La trichologue remplit un questionnaire très précis sur ma chevelure, son entretien, sur les produits que j’utilise mais également sur l’ensemble des facteurs extérieurs pouvant avoir une action sur ma situation capillaire.

ELLEteste : un diagnostic capillaire à la Clinique du cheveu

Étape 2 : le scan du cuir chevelu

Je passe à l’examen du cuir chevelu à l’aide du microscope afin de déterminer l’état de santé global et d’identifier avec précision quelles sont les zones touchées par les déficiences. Hairview “capture” des images zoomées du cuir chevelu.

Le scan du cuir chevelu

Le scan du cuir chevelu

Diagnostic : j’ai une bonne densité de cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu mais cette zone a également une séborrhée présente en trop grande quantité. Cela veut dire que mon cuir chevelu est saturé de gras. Mes cheveux poussent peu car le cuir chevelu est “étouffé” ce qui l’empêche de s’oxygéner et freine la pousse de mes cheveux.

Le scan du cuir chevelu a permis de mieux comprendre l’origine externe de mes problèmes de pousse.

Étape 3 : l’analyse du cheveu et du bulbe

La troisième étape du diagnostic consiste à prélever quelques mèches de mes cheveux et à les passer au microscope. Elle permet d’en analyser la structure.

Mes bulbes (racines des cheveux) sont aussi analysés afin de déterminer avec précision les cycles de renouvellement ainsi que la proportion de bulbes en phase de croissance ou de mort.

L'analyse du cheveu et du bulbe

L'analyse du cheveu et du bulbe

Diagnostic : une proportion de mes bulbes sont en phase de mort. Heureusement, la sébohrrée [ndlr : sécrétion excessive de sébum (matière grasse)] n’est pas descendue jusqu’à la racine.

Et après le diagnostic ?

Les déficiences constatées sur mon cuir chevelu peuvent être corrigées rapidement en adaptant ma routine capillaire dans le cadre de l’utilisation de produits adaptés. Notre Trichologue me prescrit donc un traitement d’entretien avec un shampooing spécifique, une huile de soins protectrice et un soin hydratant intense pour mes longueurs. Le résultat… ? Mes cheveux sont immédiatement assouplis et les boucles redéfinies, mon cuir chevelu assaini et oxygéné et 48 heures après l’application, les vanilles sont toujours en place ! Bon point, une gamme entièrement dédiée aux cheveux afro est proposée à la Clinique du Cheveu.

PRODUITS

Et dans les cas les plus sévères ?

Si le diagnostic révèle une situation capillaire dégradée ou une chevelure fortement fragilisée, la Clinique du Cheveu Abidjan propose alors des protocoles de soins hebdomadaires à l’institut :

1. La stimulo-thérapie :

Le cuir chevelu est la seule zone du corps qui n’a pas de muscle. Vous pouvez bouger l'ensemble de votre corps sauf le cuir chevelu ! La circulation sanguine s’y fait donc très mal. Il est donc fondamental de stimuler manuellement cette zone afin d’activer la circulation sanguine, d’oxygéner le cuir chevelu et de favoriser le renouvellement cellulaire. Ce soin commence par un rituel de nettoyage du cuir chevelu puis par l’application d’huiles essentielles dont la pénétration dans le cuir chevelu va être favorisée par une dizaine de mouvements de massages précis et rigoureux. L’effet thérapeutique est immédiat couplé à un effet de bien être profond… A essayer sans attendre !

2. Le traitement avec l’appareil Hair Pad : le Hair Pad est un appareil unique créé et développé pour les instituts qui a 3 fonctions :
  • Une action anti-chute et simulant la pousse : elle stabilise la chute et active la pousse grâce à un générateur de pulsations infra rouge.
  • Une action anti séborrhée et régulation de la glande sébacée : régulation du sébum grâce au passage répété de courant galvanique sur le cuir chevelu.
  • Une action anti chute et hydratation du cuir chevelu : oxygénation, vascularisation et stimulation grâce au générateur d’impulsions positives rectangulaires.
Ce qu’on a aimé :
  • La Clinique du Cheveu s’engage sur les résultats et a une réelle expertise.
  • Les protocoles de traitement sont réalisés avec des produits à base d’ingrédients naturels non agressifs… et la marque propose des colorations composées de 80% d’ingrédients d’origine naturelle.
  • Les produits et protocoles sont conçus par des biologistes et des dermatologues qui prennent en compte des affections comme le psoriasis, l’eczéma…
  • L’institut a mis en place un protocole pour tresser les cheveux en douceur sans agresser le cheveu et le cuir chevelu.
Le prix : le diagnostic capillaire à 35 000 FCFAL’adresse à retenir : Clinique du Cheveu - Rue de la Paix - Marcory Résidentiel Tél. : 00 225 77 211 134