Coloration : êtes-vous prête à changer de tête ?

Ça passe ou ça casse

Coloration : êtes-vous prête à changer de tête ?

© DR

Mayline Meynard
Écrit par Mayline Meynard
Publié le 25 août 2018 à 14h00

Ça passe ou ça casse

Vous le savez maintenant : votre cheveu crépu est fragile ! Il faut constamment les chouchouter pour entretenir l’hydratation et les longueurs. Un casse-tête pour celles qui aiment bien changer de tête avec des colorations. Il est vrai que colorer ses cheveux crépus est déconseillé, même s’ils sont naturels, mais avec un peu d’attention vous pouvez limiter les dommages et garder une chevelure en bonne santé. On vous explique comment.

Colorer ses cheveux crépus

Il est nécessaire de comprendre comment fonctionne une coloration pour ensuite apporter les soins adaptés à ses cheveux.

Les fabricants utilisent souvent de l’ammoniaque dans leurs produits colorants car cet agent oxydant permet à la couleur de s’accrocher aux cheveux plus facilement et durablement.

L’ammoniaque a le pouvoir de neutraliser la barrière naturelle des cheveux. Vos cheveux sont donc colorés mais encore plus fragilisés. Il est donc nécessaire de faire des soins réguliers et complets à base de protéines et de kératine au moins 1 mois avant la date prévu pour la coloration, puis continuer une fois les cheveux colorés.

Celles qui ont déjà du mal à garder une routine capillaire régulière, passez votre chemin !

cheveux coloré

Éphémère, Semi-permanente ou permanente?

Le choix est vôtre ! Si c’est pour un évènement particulier ou que vous n’êtes pas sûr de votre choix, préférez une coloration éphémère. Elle n’abîme pas les cheveux et disparaît après quelques jours ou 1 simple shampoing. Seul bémol : il est rare de trouver des couleurs tendances comme le brun, l’acajou ou le blond sous forme de kit éphémère.

La coloration semi permanente est un bon compromis pour celles qui veulent absolument faire leur coloration à la maison. Les composants sont moins nocifs qu’une coloration permanente et si jamais la couleur ne vous plait pas, elle disparaîtra au bout de quelques semaines après de nombreux shampoings.

Enfin, le choix d’une coloration permanente n’est pas à prendre à la légère. Si la couleur ne vous plait pas, il faudra recolorer donc abîmer encore plus les cheveux ou couper ! Il n’y a pas de retour en arrière.

Coloration maison ou en salon ?

Bien que des kits se vendent en grande surface, sachez que l’art de la coloration est un métier. Rappelez-vous que des coiffeurs passent des formations pour apprendre à bien colorer les cheveux.

En tant qu’apprenti, il est donc plus judicieux de se tourner dans un premier temps vers des colorations éphémères ou semi permanentes à la maison car vous n’avez aucune garantie que la couleur sur le kit sera la même sur vos cheveux.

Une fois fixée et si vous souhaitez réellement changer de tête, tournez-vous ensuite vers un coloriste expérimenté qui vous fera une coloration permanente sans surprise à l’arrivée.

LIRE AUSSI >> Coloration et cheveux crépus : 4 conseils pour l’entretien